« Tout est parfait »… faire «comme si»

Le thème du podcast que je vous propose aujourd’hui est : « tout est parfait »… faire « comme si » … un peu énigmatique, j’en conviens, je vous explique très vite …

Si vous préférez l’écouter, voici la version audio :


Et si vous préférez lire …

« Voilà ce que je vous propose aujourd’hui …
Et si nous avancions dans la vie avec le postulat que tout est parfait ?
Oui, je dis bien le postulat.
« Je fais le pari. »
Oui, un pari du même ordre que celui de Blaise Pascal : pour lui nous avons tout intérêt à croire en Dieu, qu’il existe ou non. Si Dieu n’existe pas, nous n’avons rien à perdre en ayant la foi, et tout à gagner s’il existe …

Je vous propose donc un autre type de pari : faire le choix de considérer que tout ce qui vous arrive est parfait.

C’est peut-être une phrase que vous avez lue ou entendue dans votre parcours, si vous êtes dans un chemin d’éveil spirituel : « tout est juste », « tout est parfait » …

Alors suivons ce principe et décidons de voir en quoi il peut être vrai.
C’est une autre façon de considérer que « la vie vous aime », selon la vision développée par l’auteure Louise Hay.
Si tout est parfait, si la vie m’aime, elle me soutient, elle agit pour mon bien le plus élevé.
Elle me fait des cadeaux, provoque des synchronicités et des occasions magnifiques.
Elle crée de merveilleuses opportunités de croissance.
Elle m’enseigne.
Elle me montre ce qui me freine pour le moment.
Elle pointe du doigt mes croyances erronées.
Elle me permet de grandir …

Alors si je considère que la vie est parfaite, que tout est pour le mieux pour moi, même si j’ai de grandes difficultés à le considérer de prime abord, que puis-je tirer de chaque occasion rencontrée dans ma vie ?
Les inconforts et complexités me montrent alors juste des endroits désalignés.
Des endroits blessés qui demandent à être vus, reconnus, accompagnés.
Si la vie est parfaite, quand elle ne se déroule pas comme je le souhaiterais, je vais alors me mettre à chercher le cadeau, derrière….

Alors, voilà …
Y croire … ou pas ?
Si au fond de moi persistait la croyance que le développement personnel, la spiritualité, le chemin de conscience, « tout ce blabla » n’étaient qu’une vaste fumisterie issue du courant « New Age »…
Entre autres destinés à nous bercer d’illusions et nous faire avaler et accepter ce qui ne nous l’est pas vraiment, au fond …
… Comme les religions à certaines époques permettaient d’accepter une vie sombre de misère et de labeur, puisqu’on pouvait ainsi gagner le paradis.
La pilule nous semble toujours amère, juste un peu mieux enrobée.

Si je m’imprègne, mentalement, si je tente désespérément de me répéter comme un mantra que « tout est parfait », comme dans la méthode Coué, sans y croire, tout en me faisant croire que j’y crois, parce que je l’ai lu et entendu dire par des supers gourous de la spiritualité et du développement personnel … ça ne suffit pas … ça ne fonctionne pas vraiment.
Et cette phrase est volontairement alambiquée, comme notre fonctionnement mental dans cette situation … comme une « tempête sous un crâne » … ou la métaphore du petit hamster qui tourne dans sa roue sans en sortir, ni avancer …
Ce qui reste purement mental est non intégré.
Il lui manque la profondeur de l’expérience. Rien ne vaut le vécu.
Et pour le vivre, il faut tenter.
Essayer.
En acceptant, que dans un premier temps, on puisse avoir de la difficulté à voir en quoi une situation désagréable, voire réellement douloureuse, puisse être « parfaite ».

« Tout est parfait ».
De nouveau, je me repose la question : y crois-je vraiment ? … au fond de moi …

Alors, essayer, c’est tout simplement faire « comme si », et regarder ce qu’il se passe dans ma vie, à partir de ce postulat.
Si je fais comme si que se passe-t-il ?

Par exemple, depuis quelques semaines, je me retrouve de nouveau confinée.
C’est le cas de beaucoup depuis un an …
Mes projets se retrouvent de nouveau à l’arrêt …
Des « stop & go » qui se succèdent …
Et si … c’était pour mon plus grand bien de me retrouver confinée, cela me dirait quoi … ?
Qu’est-ce que je ferais à partir de cette perception, cette vision de la réalité ?
Que pourrais-je imaginer que la vie puisse me proposer, puisque « tout est juste et parfait » ? ou qu’en tous cas, j’ai décidé de faire comme si …
Vers quoi cherche-t-elle à m’orienter ?

Si je décidais de faire confiance à ce qui arrive ?
Si je permettais à « la vie » de me guider, de prendre les rênes ?
Si je me permettais de suivre le courant, le flow, suivre là où l’énergie, la vie, me mène….
Ça donnerait quoi ?

Le confinement est un exemple simple à partager, parce que vécu par la plupart d’entre nous récemment (et actuellement pour beaucoup 🙄).
Mais, cette décision de faire « comme si tout était parfait pour moi, d’un point de vue plus élevé que celui de ma vision humaine… » peut s’appliquer à toute situation.
Une relation de couple qui chancèle.
Un nouveau boss qui rend le travail qu’on aimait tant, devenir insoutenable
Une maladie.
Un enfant qui traverse une difficulté …

Que faire alors ?
Cela commence juste par décider de faire « comme si » cette situation était, au final, bénéfique pour vous, malgré les difficultés et l’inconfort (voire plus…).
Il s’agit bien d’une décision intérieure.
Et après, s’y tenir.

« Si ce qui arrive est bon pour moi, alors … »
Alors je prends la responsabilité de ce que je vis et je sors du sentiment d’impuissance.
À partir de ce choix, de regarder autrement la situation, je reprends, au moins un peu, de mon pouvoir personnel sur ma vie.

Je vais conclure en citant Eckart Tolle dans Le Pouvoir de l’instant présent
« Quel que soit le contenu du présent, acceptez-le comme si vous l’aviez choisi ».
« Travaillez toujours avec lui, et non contre lui. Faites-en votre ami et votre allié, non votre ennemi. Il transformera miraculeusement votre vie toute entière ».

A très bientôt pour de nouveaux partages.
Je vous souhaite d’ici là beaucoup de journées parfaites … »

 

Si ce podcast et le thème développé vous ont intéressés, vous pourriez aimer écouter également « La vie n’est pas un long fleuve tranquille ».

Je vous remercie pour vos commentaires 😉

 

Crédit photo : Pop & Zebra-Unsplash

Partage :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Vous pourriez aussi aimer
Partage et Discussion
Young woman enjoying the nature

Rejoignez notre groupe Facebook
pour partager et se retrouver :
cliquer ici

Recevez en cadeau le guide de bienvenue :

2 STRATÉGIES et 7 HABITUDES pour prendre SOIN de SOI

Qui vous permet de :
Merci de me transmettre votre meilleure adresse mail :

2 réponses

  1. Je suis d’accord. Voir le côté positif des choses qui nous arrivent, même les plus désagréables, peut nous changer la vie et la rendre plus belle. Ce n’est pas toujours évident, mais quand on y arrive on se sent plus léger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2021 Aimer sa vie. All Rights Reserved.
Recevez en cadeau le guide de bienvenue :

2 STRATÉGIES et 7 HABITUDES pour prendre SOIN de SOI

Qui vous permet de :
Merci de me transmettre votre meilleure adresse mail :