La danse des grands-mères de Clarissa Pinkola Estés

Pour les femmes … de tout âge …
J’ai envie de vous partager l’un des merveilleux écrits de Clarissa Pinkola Estés.
Oui, l’auteure de Femmes qui courent avec les loups.
Aujourd’hui, c’est d’un autre livre dont j’ai envie de vous parler : La danse des grand-mères.
D’où la référence à l’âge : le thème du livre concerne la « femme sage », quel que soit son âge, de cette sagesse qui vient de la maturité (la « Grand-mère » étant la représentation symbolique de cet archétype).

 

« Sur la jeunesse de l’âge mur et la maturité de la jeunesse »

« Être jeune dans la vieillesse
Et vieille dans la jeunesse »

Avoir en soi « un bel ensemble de paradoxes maintenus dans un équilibre parfait ».
Voilà l’idée générale, inspirante.
Je me suis régalée à sa lecture. C’est vraiment un livre qui élève, booste la confiance en soi et son chemin de vie. En particulier à ce tournant de la vie où on peut se dire qu’on a dépassé la moitié du parcours…

Parfait à lire lors d’une phase de traversée de doutes, ou en pleine ascension vers la merveilleuse personne que vous êtes, magnifique femme qui me lisez ! (et si vous êtes un homme, pensez aux magnifiques femmes qui vous entourent, à commencer par celle qui vous a donné vie …)

Il se lit rapidement (environ 120 pages, même si j’étais volontaire pour qu’il soit bien plus long…. quand on aime…) … et on se trouve emportée par le style si particulier de l’auteure. Son écriture mêle poésie et métaphores, histoires et contes.

On se plonge dedans et on en ressort réconfortée, réconciliée avec qui nous sommes, et notre chemin de vie. Youpi ! (bon, ça, c’est l’esprit « jeune pour toujours » qui s’exprime !).

Pour Clarissa Pinkola Estès, la maturité, est un aboutissement :
« Une grande perspicacité, une grande prescience, une grande paix, une grande expansivité, une grande sensualité, une grande créativité, une grande acuité et une grande audace dans l’acquisition des connaissances, […] ce qui fait la sagesse, n’arrive pas d’un coup.”

 

Dénouer le paradoxe

Personnellement, j’ai été particulièrement touchée par cette notion d’être « jeune dans la vieillesse et vieille dans la jeunesse » et trouver l’équilibre entre, je cite :

– “posséder la sagesse tout en cherchant sans cesse à apprendre” ;
– “être à la fois spontanée et fiable” ;
– “follement créative et constante” ;
– “audacieuse et vigilante” …

J’aspire à cet équilibre délicat.
Et lire ces mots m’a enthousiasmé : c’est décrire la façon dont j’ai envie de vivre, créer et transmettre, partager.

Touchée également par la façon dont est décrite la complémentarité dans « le duo de la jeune et de l’aïeule (qui) s’accorde mutuellement les bénédictions nécessaires pour pouvoir avancer, agir à bon escient, faire preuve d’audace et de courage, et vivre une vie nourricière pour l’âme. »,
C’est ce que je me sens expérimenter dans ma relation à ma fille. J’espère qu’il en est de même pour elle.

Je vous partage une de ses visions qui mettent du baume au cœur et à l’âme :
« Sache que tu es bénie, nonobstant les hésitations, les descentes, les occasions manquées, les certitudes envolées, les fulgurances évanouies et les mystifications, car c’est elles qui te font aller de l’avant. »

Et un de ses conseils, auquel je ne peux que souscrire :
« Lançons nous dans des aventures connues et inconnues. Ainsi ce qu’il y a de plus grand chez la vieille femme sage et ce qu’il y a de plus grand chez la jeune femme seront réunis. »

 

Mythes et symboles

Et au-delà, je vous invite à découvrir, les mythes, légendes qui parlent directement le langage des symboles que comprend notre psyché.
Elle nous parle de la sagesse de l’âme, de la force indestructible des femmes, leur puissance de vie.
Elle nous parle d’étincelle d’or.

Pour célébrer et illustrer ces femmes en dehors des codes supposés de leur âge, dont nous parle Clarissa Pinkola Estès, je vous partage quelques portraits de très belles jeunes-vieilles femmes qui m’ont fait sourire :

anna-auza-unsplash

guille-alvarez-unsplash

 

Et je ressors de cette lecture, avec l’envie d’être, et continuer à devenir, l’une de ces “abuelitas“,
femme sage, au-delà de l’âge, au-delà des âges

“Tel est l’impératif premier de la femme sage : vivre de telle manière que les autres aient l’occasion de faire de même. Vivre avec ce supplément d’âme qui va servir d’exemple.

citation-aimer-sa-vie

Je vous remercie de partager ce que cette vision de la maturité développée par Clara Pinkola Estès vous évoque : vos commentaires sont les bienvenus 😉.

 

Crédits photo, dans l’ordre : Alex Harvey, Anna Auza (unsplash),
Daniel Kirsh (pixabay), Guille Alvarez (unsplash)

Partage :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Vous pourriez aussi aimer
Partage et Discussion
Young woman enjoying the nature

Rejoignez notre groupe Facebook
pour partager et se retrouver :
cliquer ici

Recevez en cadeau le guide de bienvenue :

2 STRATÉGIES et 7 HABITUDES pour prendre SOIN de SOI

Qui vous permet de :
Merci de me transmettre votre meilleure adresse mail :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2021 Aimer sa vie. All Rights Reserved.
Recevez en cadeau le guide de bienvenue :

2 STRATÉGIES et 7 HABITUDES pour prendre SOIN de SOI

Qui vous permet de :
Merci de me transmettre votre meilleure adresse mail :